X

PSPBB Season

Theater
 
FASSBINDER TANGO FILMS/ANTITEATER :: PRÉSENTATION PUBLIQUE
Thursday 04 April 2019, 19:00

Présentations publiques de l’atelier de Pierre Maillet et David Jeanne-Comello - Avec les actrices et les acteurs de la promotion 2020 de l'ESAD

Entrée gratuite - Réservation obligatoire : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. / 01 40 13 86 25

FASSBINDER TANGO FILMS/ANTITEATER
« Qu’une tranche de pain » et « Le bouc », deux pièces de Rainer Werner Fassbinder

« Je fais des films comme si je faisais du théâtre et je mets en scène au théâtre comme si je réalisais des films ». RWF

Jamais auteur n’aura été plus attentif à son époque et aux gens que Rainer Werner Fassbinder dans les années 70/80. Boulimique jusqu’à l’épuisement, cinéaste, dramaturge, acteur et chef de troupe, l’impressionnante filmographie de Fassbinder -40 films en 10 ans (une dizaine de pièces de théâtre sans compter ses nombreuses mises en scène et adaptations) a toujours été une source intarissable d’inspiration pour moi. La « comédie humaine » de Fassbinder est une œuvre construite pierre par pierre où chaque film a une fonction particulière et fondatrice. « Certains de mes films sont la cave, d’autres le salon, la chambre ou la cuisine mais j’espère qu’à la fin on aura une maison. » aimait-il à dire de son travail.

À la suite de ma récente création autour de 3 mélodrames sociaux de Fassbinder « Le bonheur (n’est pas toujours drôle) » et après avoir déjà lancé le travail avec les élèves la saison dernière pendant une semaine préparatoire, nous travaillerons un autre pan de sa carrière tout aussi passionnant qui développe encore différemment le parallèle entre théâtre et cinéma, ce sont 2 pièces de jeunesse : l’une qui est à la fois une pièce de théâtre et un film : « Le bouc » ; et l’autre, écrite avant même qu’il ait filmé la moindre image et publiée après sa mort, qui contient pourtant déjà tout ce qui sera et fera la particularité de l’artiste Fassbinder - à savoir comment parler de choses importantes, enfouies et irreprésentables, tout en gardant son intégrité politique et artistique. La pièce sur le tournage d’un premier film sur les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale s’appelle « Qu’une tranche de pain ».

PIERRE MAILLET

 

 

 

 

 

 

Fassbinder 5

 

ESAD (Forum des Halles - 12, Place Carrée - 75001 Paris)

Back

FaLang translation system by Faboba