X

MASTER Improvisation et Création musicale

LE MASTER

Le parcours Improvisation et création musicale du master Arts, mention Musicologie - Théories et pratiques de la musique intéressera particulièrement les instrumentistes titulaires d’un DNSPM d’instrument moins attirés par les métiers de l’orchestre, ainsi que ceux titulaires d’un DNSPM de "jazz et musiques improvisées".   

Le propos est d’inviter des instrumentistes de haut niveau à créer des formats originaux pour être repérés par les structures de diffusion qui sont de plus en plus nombreuses à être intéressées à ce type de programmation innovante. Les musiciens « classiques » ont en effet toutes les chances d’être sollicités s’ils proposent des programmes où ils sont associés à des danseurs, comédiens ou circassiens, s’ils sont en capacité d’improviser dans des esthétiques variées, de composer sur une séquence d’images cinématographiques, de participer à la création d’installations sonores et de s’adapter à des publics les plus divers.

La formation est dispensée par l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, en partenariat pédagogique avec le Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris - Boulogne-Billancourt (PSPBB). Les cours auront lieu au PSPBB (au CRR de Boulogne-Billancourt) et à l'Université Paris 8.

Télécharger la brochure

 

LES DÉBOUCHÉS

- Activité artistique sur la scène de la musique contemporaine, du jazz, de la musique improvisée, du théâtre,  du cinéma : « performances »; musiciens dans des groupes de jazz ou musiques actuelles; musiciens engagés dans des productions de théâtre musical, de cinéma; solistes ou choristes pour des musiques de films (longs métrages, publicités..)

- Création et programmation (structures de diffusion, scènes nationales, festivals) : conception de projets artistiques, créateurs de festivals, directeurs de programmation, compositeurs, arrangeurs, copistes...

- Activité pédagogique dans les CRR, CRD, écoles de musique et les compagnies de danse : professeurs d’instrument, de formation musicale, d’harmonie et culture jazz, animation d'ateliers d'improvisation; accompagnateurs improvisateurs au sein des compagnies de Danse contemporaine et jazz ainsi que dans les départements danse des conservatoires.

- Recherche : possibilité de poursuivre des études de 3ème cycle : Doctorat d'Interprète au CNSMD de Paris et de Lyon.

 

ORGANISATION DU CURSUS

Maquette web

Durée totale du parcours : de 2 à 3 ans

Une équipe de professeurs très spécialisée est en charge de ces enseignements au sein du PSPBB et du CRR de Boulogne-Billancourt qui mène de longue date une politique de diffusion fortement tournée vers la création et la recherche, en appui sur la forte dynamique des classes de composition et de composition électroacoustique.

 

DESCRIPTIFS DES COURS

UE1 et UE3 - ENSEIGNEMENTS PRATIQUES (PSPBB)
         

Analyse d'auditions commentées et Langages appliqués - Damien Nédonchelle
Les ateliers d'analyse d'auditions commentées et de langages appliqués sont destinés à nourrir et à enrichir la palette des matériaux de l'improvisateur.
L'écoute, la lecture ou relecture d'œuvres caractéristiques des différents langages du répertoire classique, moderne et contemporain ont pour objectif principal de stimuler les moyens d'expression et la mise en œuvre du discours improvisé.
Ces ateliers ont aussi et surtout pour but de favoriser l'interaction et la mixité de l'oralité et de l'écriture qui ont toujours jalonné de pair la création musicale.

Organisation du temps musical - pratique du rythme - Julien André
Ce cours a pour objectif la découverte de différents principes d’organisation du temps musical à l’œuvre dans des musiques de tradition orale, et leur mise en pratique sur des instruments à percussion.  Chaque séance comprendra deux volets:
- Dans un premier temps, nous réaliserons des écoutes commentées de pièces issues d’aires géoculturelles et d’époques différentes, afin de décrire et caractériser un certain nombre de procédés rythmiques présents dans les musiques du monde. Nous pourrons, dans un second temps, identifier des procédés analogues dans des cultures musicales a priori très éloignées les unes des autres.
- Puis ces procédés seront mis en pratique en utilisant la voix (vocalisation des rythmes) et les percussions. Nous étudierons alors la polyrythmie en interprétant collectivement des pièces traditionnelles mandingues d’Afrique de l’Ouest (Mali Guinée). Nous jouerons sur un ensemble composé de différents types de tambours et de cloches. Nous explorerons les timbres des percussions en utilisant plusieurs techniques de jeu (mains, baguettes). L’audition polyphonique sera stimulée, notamment au moyen de formules musicales codifiées favorisant l’interaction au sein du groupe. Puis nous aborderons, par la pratique, des aspects liés à la perception du rythme (ambiguïté binaire/ternaire, points d’appui à contretemps, pulsation implicite…).
Ce cours sera également l’occasion d’une initiation à l’improvisation dans les polyrythmies mandingues, par la mise en œuvre des principes de répétition et de variation.
Il s’agira ainsi d’acquérir et d’expérimenter collectivement des notions relatives au temps musical, qui se révèlent utiles, indépendamment des esthétiques et styles musicaux pratiqués.

Atelier d'improvisation / création - Vincent Le Quang
C'est sans doute la complexité du phénomène qui explique les façons très variées d'aborder l'improvisation. Certaines approches privilégient la connaissance d'un style dont le développement est lié à une pratique orale, impliquant l'invention en temps réel, quand d'autres sont centrées sur la perception du phénomène sonore pour lui-même. La proposition de cet enseignement est tout d'abord de consolider, par de nombreuses situations pratiques, la capacité d'invention musicale, dans une attention au sonore, à l'implication du corps, à l'écoute de l'autre. Par cette expérience, les musiciens, quelques fois trop "partitionnés", accomplissent au contraire un geste premier, au sens des nombres premiers qu'on ne peut diviser que par 1 ou eux-mêmes. Dans un deuxième temps seront mises en évidence des liens avec différents styles, s'appuyant sur une pratique orale qu'on orthographierait plutôt aurale pour mieux rendre le rôle central de l'oreille (auris), que ce soit dans la relation au groupe, les improvisations avec sons fixés, ou les séances d'enregistrement qui seront réalisées. Ainsi, chacun sera amené à comprendre le patient travail d'intégration de l'imagination, de la perception et du geste de l'improvisateur.

   
  UE2 et UE4 - ENSEIGNEMENTS THÉORIQUES (Université Paris 8)
 M1/M2  Ecriture et création sonore - Philippe Demier
Ce cours se propose d'explorer différents types et techniques de créations musicales de notre temps oùintervient  la composition  écrite, en vue d'une application  interdisciplinaire.  A  partir d'analyses   d'œuvrespermettant  la mise en valeurs  de différents  mécanismes,  une partie  pratique  proposera  partir de formations diverses, travail de réécriture, mais aussi création et réalisation de courtes séquences-voire  de  scénarios  sonores-,  permettant  la gestion  d'événements  précis  dans  une temporalité  donnée. L'accent sera mis sur la qualité apportée dans la cohérence de chaque réalisation.                           
M2  Composer avec le cinéma expérimental - Javier Elipe
Introduction aux enjeux de la composition contemporaine, instrumentale, électroacoustique et mixte pour le cinéma expérimental à partir de travaux personnels. Approche articulant théorie et pratique.
Les étudiants devront préparer un projet personnel de composition musicale sur une séquence d'images cinématographiques muettes de quelques minutes.
Evaluation du travail : contrôle continu et réalisation finale.
M1/M2 NOISE : l'esthétique du bruit dans les musiques rock - Guillaume Gilles
Saturation, larsen, instruments industriels, volume extrême, déstructuration, fausseté, jeu libre, le rock s'est notamment défini par sa spécificité à utiliser le bruit dans une approche musicale à la fois populaire et expérimentale. À travers des exemples allant du rock'n'roll au genre noise, ce séminaire questionne les différentes représentations du bruit comme symbole d'une certaine « authenticité » du rock'n'roll.
M1/M2 Recherche et création - Antonio Lai
Etude des stratégies de recherche entre écriture et oralité. La création musicale contemporaine au croisement de la musique occidentale de tradition écrite et des musiques de tradition orale. Champ d'investigation : musique sarde de tradition orale et musique savante occidentale du XXe et du XXIe siècle. Séminaire destiné aux doctorants et aux étudiants en Master 1 et 2.
M1/M2 Disciplines frontières - Guillaume Loizillon
La création musicale actuelle élargit ses horizons artistiques et ses techniques. Ce nouveau paysage est ( néanmoins l'aboutissement d'un cheminement historique qu'il s'agira de mettre en évidence. On abordera ici les territoires  des rencontres  inter-arts  : installations,  performances,  poésie sonore, créationcinématographique,  dispositifs  interactifs, etc. Ce séminaire  est  également  pensé  comme  « laboratoired'idées  »  dans  des  perspectives  pratiques  de  création  sonore,  tout  particulièrement  dans  le cadre du parcours de master «Création musicale et sonore».
  Systèmes musicaux de tradition orale - Sandrine Loncke
Ce cours a pour but l’analyse des systèmes musicaux de tradition orale. Sont successivement abordées les questions relatives à la transcription et la description de ces musiques, les notions d’échelles, de systèmes modaux, de systèmes rythmiques, de procédés polyphoniques, de formes, de systèmes de variation et d’improvisation, etc. À la fois théorique et pratique, le cours s’appuie sur des exemples musicaux de différentes aires géo-culturelles et sur la lecture critique d’articles de référence.
M1/M2 Musiques et sociétés : perspectives interdisciplinaires - Rosalia Martinez
A travers des exemples provenant autant de sociétés dites « de tradition orale » que de l'espace urbain dans ses configurations actuelles, ce séminaire abordera diverses thématiques de l'anthropologie musicale contemporaine. Seront ainsi traitées des questions telles que la musique et la mémoire collective, la musique et les mouvements migratoires, les processus de métissage, les rapports entre musiques et pouvoir, ou encore les milieux sonores. Il s'agira de mettre en évidence un certain nombre d'outils - généralement interdisciplinaires - nous permettant d'interroger de façon novatrice la diversité musicale et sonore de nos sociétés.
M1/M2 Musiques et rituels - Rosalia Martinez
Le séminaire explore les liens complexes que les sociétés humaines tissent entre la musique et le rituel. A partir des exemples provenant des différentes régions du monde sont interrogés les comportements musicaux, les constructions sonores et la manière dont l'expérience musicale s'articule à l'expérience rituelle. Une importance particulière est accordée à l'examen des rituels urbains et contemporains.
M1/M2 Ethnomusicologies comparées - Rosalia Martinez
Ouvert  uniquement  aux  étudiants  de  la spécialisation  en ethnomusicologie.  Les étudiants  de  M2  sont invités à participer au séminaire du Centre de recherches en ethnomusicologie,  GREM,  UMR 7186  du CNRS. Encadrés par R. Martinez, ils se confronteront à la multiplicité de terrains et de problématiques exposées par divers chercheurs français et internationaux. Leur présence à ce séminaire constituera une véritable première immersion dans le milieu de la recherche. Le séminaire a lieu à la Maison d'Archéologie et d'Ethnologie René Ginouvès qui se trouve au campus de l'université de Nanterre Paris X (voir plan d'accès au site www.mae.u-paris1O.fr).Les dates du séminaire (toujours les lundis) seront affichées au département
M1/M2 Recherche et création en Jazz, méthodologie (1) - Philippe Michel
Ce séminaire  propose d'analyser  les processus de création  en usage dans  le jazz  et d'appréhender   lesoutils méthodologiques que cela implique. L'objectif visé tient autant aux recherches personnelles dans ledomaine de la création Uazz ou autre) qu'à l'élaboration d'une musicologie adaptée à ses objets d'étude . Compte tenu de la spécificité de la musique abordée (peu ou pas de  partition),  une participation active sous forme de travaux d'écoute / analyse sera exigée des participants. En cours d'année, des séancesspécifiques seront consacrées aux projets des étudiants (recherche et/ou création).Pas d'admission en cours d'année.
M1/M2 Recherche et création en Jazz, méthodologie (2) - Philippe Michel
(Suite  du  1er  semestre.)  Ce  séminaire  nécessite  d'avoir  suivi  et  obtenu  la  validation  du    séminaire« Recherche et création en Jazz, méthodologie », 1er semestre. Des séances spécifiques seront consacrées aux projets des étudiants (recherche et/ou création).Pas d'admission en cours d'année.
M1/M2 Du blues au hip hop (autour de l'Atlantique noir) - Frédéric Saffar
Au moment même où les ouvrages classiques de la musicologie anglo-saxonne sur le sujet commencent enfin d'être traduits, l'Université doit s'ouvrir à l'archipel des musiques populaires afro-américaines, et favoriser l'émergence d'une musicologie nouvelle, aux outils méthodologiques et conceptuels (de la black minstrelsy à l'afro-futurisme, en passant par l'Atlantique Noir) spécifiques à ce vaste  domaine musical. C'est dans cette perspective qu'entend s'inscrire ce séminaire.
M1/M2 Musique, arts sonores, écologie sonore (1 et 2) - Makis Solomos
Les pratiques musicales d'aujourd'hui accordent une place de plus en plus importante au son, tant sur le plan de l'activité créative que sur celui de l'écoute, contribuant ainsi à l'émergence de ce vaste champ qu'on appelle  «  arts sonores  ».  L'approche écologique, qui sera développée  dans ce séminaire,  introduitune dimension critique : critique du son réifié, au profit d'une conception du sonore insistant sur les relations - relations à l'environnement, à l'auditeur ... Ce séminaire poursuivra la réflexion amorcée depuis le colloque Musique et écologies du son (http://www-artweb.univ-paris8.fr/spip.php?article1677).
M2 Recherche  musicologique  et musicale - Makis Solomos
Ce séminaire de doctorants ouvert aux étudiants en M2 proposera une réflexion pour  comprendre la nature, les enjeux et les méthodes de la recherche en sciences humaines, et plus particulièrement de la recherche musicologique dédiée à la création musicale.  
M1/M2 Compréhension, analyse du rapport image/musique au cinéma (1 et 2) - Charles Pierre Vallieres
En s'appuyant sur de nombreux extraits de films, ce cours a pour objectif de présenter aux étudiants lesliens qui unissent l'image et la musique au cinéma. Une méthode d'analyse du rapport Image/Musique seraproposée avec plusieurs « focus » sur la manière dont quelques grands cinéastes ont utilisé le rapport Image/Musique dans leurs créations cinématographiques

 

 

ÉVALUATION

L’attribution des crédits se fait chaque semestre sur la base des résultats du contrôle continu et d’examens semestriels, après co-validation des notes avec l’université. L’assiduité aux cours participe à l’évaluation.

En fin de M1 : Nécessité d’obtenir la totalité des crédits pour accéder en M2

 

ADMISSION

Ce diplôme est ouvert aux candidats titulaires d’un :
    - DNSPM « d’instrument »
    - DNSPM « Jazz et musiques improvisées »
    - Diplôme de 1er cycle d’un établissement d’enseignement musical supérieur français ou étranger en instrument, en improvisation ou en jazz.

Les candidats reçus au concours d'entrée qui ne sont pas ressortissants d’états francophones devront présenter un certificat émanant d’un organisme agréé par le gouvernement français, attestant du niveau B2 en langue française (Cadre européen commun de référence pour les langues).

Inscriptions au concours d'entrée jusqu'au 15 mai 2017

 

visuel master

FaLang translation system by Faboba